Notre histoire

En 1926, Louis Santerne ouvre un modeste atelier d’électricité à Arras. Son activité prend de l’ampleur à partir de 1949, lorsque son fils se retrouve associé à l’affaire.

Santerne se développe grâce aux travaux ferroviaires, à la reconstruction des châteaux d’eau, ainsi qu’au marché des lignes de transport pour EDF.

Santerne, spécialiste des travaux d’installation électrique en France est rattachée directement à la SGE en 1996.

Historiquement installé, rue du Dépot à Arras, Santerne connait une refonte de ses activités lors du rachat de l’entreprise par le groupe SGE.

L’entreprise Santerne se scinde en plusieurs entités dont Santerne Tertaire et Santerne Santé et déménage à Gravelle.

l’entreprise regroupe les activités de Santerne Tertaire et Santerne Santé en 2010.

 

Louis SANTERNE s’installe comme artisan électricien à FARBUS dans le Pas-de-Calais.

Son activité ne devient significative qu’à partir de 1949, lorsque son fils André le rejoint. Ils créent alors une nouvelle entité. A la Libération, Santerne participe aux travaux des chemins de fer.

L’entreprise installe son siège à Arras (Pas-de-Calais). Durant les années 50, l’entreprise constitue une équipe d’ingénieurs et de techniciens qui représenteront le noyau stable de l’encadrement pendant quarante ans. Santerne étend son activité aux réseaux aériens et souterrains, qu’elle exécute pour le compte d’EDF et pour les collectivités locales ainsi qu’aux travaux électriques industriels et tertiaires. Santerne collabore également avec l’armée de l’air en équipant des bases en France, puis en Algérie.

L’entreprise emploie alors 200 salariés et se transforme en SA. Sous l’impulsion d’André Santerne, le P.D.G., et de Roland Pige, le Directeur Général, elle connaît pendant plus de deux décennies un développement continu. Elle crée des agences et des centres de travaux dans de nombreuses régions françaises, accélère sa diversification dans tous les métiers de l’électricité.

La Compagnie Générale des Eaux (C.G.E) rachète la société qui compte alors 1 500 salariés.

La C.G.E. devient VIVENDI.

VIVENDI se sépare de la Société Générale d’entreprises (S.G.E.) pour se concentrer sur d’autres activités. S.G.E. fusionne avec GTM et c’est ainsi que la S.G.E. devient VINCI, premier groupe mondial intégré de concessions-construction.

Création de VINCI Energies GTIE prend le nom de VINCI Energies, faisant ainsi valoir son appartenance à VINCI.

Internationalisation et création de VINCI Facilities L’acquisition du groupe Cegelec, présent dans une trentaine de pays, renforce la présence de VINCI Energies à l’international. Au même moment, VINCI lui confie l’ensemble des activités de facility management et de maintenance tertiaire du groupe.

Santerne choisit CARVIN pour poursuivre sa croissance L’entreprise située à Gavrelle, près d’Arras, a cherché à agrandir ses locaux pour poursuivre sa croissance et se positionner sur un marché en pleine expansion. Elle s’implante sur la zone des Botiaux à Libercourt en janvier 2015.